img

Je conçois le métier d’avocat
comme un sport de combat. Il
consiste en l’assistance, le conseil
et la représentation des personnes
physiques ou morales engagées
dans une relation contractuelle
avec un tiers ou dans un litige avec
un adversaire.

Par là, je me veux guide pour le justiciable afin qu’il surmonte avec confiance et quiétude la complexité du droit et de la procédure judiciaire à laquelle il est confronté.

Je me veux porte voix d’un contractant négociant ses intérêts, d’une victime exprimant ses colères et douleurs, ou encore de celles et ceux qui voient leurs responsabilités mises en cause pour permettre au justiciable de pouvoir exprimer son point de vue avec la certitude d’être entendu et compris.

Être fidèle à une telle conception du métier d’avocat implique un investissement sans faille dans la défense des intérêts de mes clients. Aussi, un tel investissement n’est possible que par la goût de l’altérité et la conviction que le droit mis au service de l’intelligence, de l’innovation et de l’imagination permet, toujours, de sortir de l’impasse.

PARCOURS

Titulaire d’un double Master 2 « Droit des affaires » et « Carrières judiciaires, droit des contentieux » à l’Université Panthéon Sorbonne.

Alexandre Lazarègue assiste ses clients qu’ils soient mis en cause, victimes ou simples témoins, à tous les stades du litige et de la procédure pénale (garde- à vue, dépôt de plainte, instruction, audience).

Titulaire d’un DU en Droit de la protection des données personnelles à l’université de Nanterre, il a développé une solide expertise dans les problématiques liées aux nouvelles technologies d’Internet.

Ancien élève de l’Ecole Nationale de le Magistrature.

Lauréat en 2011 du prestigieux Concours Georges Vedel de la meilleure plaidoirie organisée par le Conseil Constitutionnel.

Alexandre Lazarègue dispose également d’une solide expérience en matière de défense devant les Hautes Cours, notamment devant le Conseil Constitutionnel, la Cour Européenne des Droits de l’Homme (CEDH) ou la Cour de Justice de l’UnionEuropéenne (CJUE).

Il a également été chargé d’enseignement à l’Université d’Evry Val d’Essonne.

img